à propos

Parce que la planète a besoin de respirer, parce que nous nous devons de ne plus surcharger les décharges publiques, parce les objets peuvent être réutilisés et détournés de leur utilisation première au lieu d’être jetés, parce qu’il faut arrêter la surconsommation qui nous détruit.

Réemploi et recyclage :

En construction comme en rénovation, les chantiers consomment beaucoup de ressources et d’énergie.
Ils sont aussi source de nombreux déchets. Pourtant, il existe aujourd’hui de plus en plus de filières de revalorisation des matériaux de construction.
On peut ainsi choisir des produits recyclés, construire avec des éléments de seconde main, récupérer ou revendre les matériaux d’une maison que l’on retape…
De la conception jusqu’à la déconstruction, il y a des possibilités et des responsabilités pour chaque intervenant du chantier.

Réduire les quantités de déchets, revaloriser les matières :

Bois, briques, blocs, gravats, encombrants, le plus souvent en mélange : les quantités de déchets générés par le secteur de la construction sont colossales.

En 2010, près de 400 000 tonnes de déchets de construction ont été collectées dans les parcs à conteneurs et lors de la collecte des ordures ménagères, soit 113 kg par habitant !

Dans certains cas, ces déchets sont simplement enfouis en CET (Centre d’enfouissement technique, autrement dit en décharge). D’autres peuvent suivre une filière de valorisation énergétique, notamment le bois et certains de ses dérivés.

Réemploi ou recyclage ?

Le réemploi consiste à réutiliser les matériaux de construction en tant que tels. Il s’agit par exemple de briques, tuiles, châssis, portes, baignoires, radiateurs fonte… récupérés lors des travaux de rénovation ou de déconstruction. Selon les estimations, environ 33% des déchets de construction seraient réutilisables.

Si le réemploi n’est pas possible, l’utilisation de matériaux de construction recyclés permet aussi de réduire les déchets et d’utiliser moins de matières premières. De nombreux matériaux sont actuellement disponibles sur le marché.
L’exemple le plus connu est probablement l’isolant en ouate de cellulose, fabriqué en grande partie à partir de journaux recyclés.

Quels matériaux et à quel prix ?

Le prix des matériaux de réemploi est extrêmement variable. Le prix d’une porte peut par exemple varier entre 30 et 300 euros, selon qu’il s’agisse d’une antiquité architecturale ou non, en fonction de sa rareté, de sa période de production et de sa préciosité. Les politiques de prix varient d’un matériau à l’autre et d’un revendeur à l’autre.

Voici quelques éléments d’attention à l’achat d’un matériau de réemploi :

L’état du matériau : certains lots de matériaux sont vendus prêts à l’emploi, c’est à dire triés, nettoyés, conditionnés, et d’autres non.
Le stock disponible : si le matériau doit être disponible à un moment précis en quantités précises, il est important de s’assurer de sa disponibilité au moment voulu.
Récupération ou imitation : certains matériaux de réemploi se font de plus en plus rares, comme certaines briques anciennes, d’où l’arrivée sur le marché de matériaux neufs qui imitent l’aspect des matériaux anciens. Ces produits sont systématiquement vendus moins chers.
Activité économique locale ou pas : contrairement à ce que l’on peut croire, le marché du réemploi est bel et bien un marché international.

D’Eco Ressource Contre Temps vous propose des meubles en bois de palette, à la commande, sur mesure,  Les peintures sont faites à la demande ou au libre choix du créateur.

Les fabrications sont uniques en combinant des portes anciennes, pieds de tables, plateaux en palettes.

Dans le recyclage des matériaux, j’utilise des boites de conserves qui se transformeront en pots à crayons, contenant pour maquillage, pots à bonbons, coton etc…

Je vous propose également du recyclage de jante de vélo et chaines de vélo ou de moto transformés en luminaires.

Si vous avez des désirs, des idées, des envies, Je suis à votre écoute,

Si vous aussi, vous voulez faire parti de cette chaîne type zéro waste et bénéficier de notre savoir faire :

 Nous contacter